Calmer l’angoisse avec les huiles essentielles


L’angoisse ou comment la vaincre avec l’aide des huiles essentielles.

L’ angoisse est l’un des maux les plus répandus de notre société.

angoisse

Si les troubles anxieux ne sont pas traités, ils peuvent évoluer vers la dépression. L’anxiété ou l’angoisse non traitée peut aussi entraîner alcoolisme, dépendance aux drogues ou tentatives de suicide. Des complications à long terme sont possibles, entraînant par exemple un risque accru d’hypertension arterielle, de maladies cardiaques, de cancer ou de diabète.

De plus, l’angoisse favorise l’apparition d’autres troubles anxieux, phobie simple ou phobie sociale, troubles paniques, troubles obsessionnels compulsifs (TOC).

L’angoisse se manifeste par un sentiment diffus d’inquiétude qui a des répercussions négatives sur le quotidien. La personne ressent de la peur et de l’angoisse face à la plupart des événements de la vie et craint toujours l’arrivée d’une catastrophe. Même lorsque les choses vont bien, elle se dit que cela ne va pas durer. Elle est fatiguée, irritable, a du mal à se concentrer et se sent incapable de contrôler les situations qui se présentent. Parfois, elle s’isole par peur de ne pas avoir le contrôle de ce qui l’entoure (anxiété sociale).

Parfois, la personne angoissée cherche à échapper à sa peur du lendemain en devenant hyperactive, en se lançant dans une fuite en avant qui lui permet d’avoir l’impression de contrôler ce que l’avenir lui réserve.

Les symptômes physiques sont variés et nombreux : troubles du sommeil, douleurs musculaires, palpitations, tremblements, mains moites, vertiges, frissons, maux de tête ou maux de ventre, diarrhée ou constipation, sensation de serrement au niveau de la poitrine, impression d’étouffer, nœud à l’estomac ou à la gorge, spasmophilie, envie constante d’uriner, etc…

Quelles sont les causes de l’angoisse ?

    Des facteurs bien identifiés peuvent provoquer des états d’angoisse, parmi lesquels :
  • une situation de stress avec épuisement physique ou psychique, par exemple un stress chronique au travail ;
  • une maladie ou un décès dans la famille ou dans le cercle d’amis ;
  • une situation professionnelle précaire ;
  • une nouvelle étape de la vie (comme un départ à la retraite, un divorce, le départ d’un enfant de la maison) ;
  • les changements hormonaux de la ménopause ;
  • une expérience négative (une agression physique, par exemple) ;
  • des affections psychiques telles que la dépression ou la schizophrénie.

Du point de vue de la psychanalyse, l’angoisse traduirait l’existence de conflits inconscients non résolus à des stades fondamentaux du développement de l’enfant.

Ces conflits, parmi lesquels figurent l’angoisse de séparation et la crainte de perdre un être aimé, peuvent émerger de façon spontanée ou à la suite d’une expérience traumatisante particulière.

angoisse

Calmer l’angoisse chez l’enfant

L’angoisse est normale à certains moments du développement d’un enfant.

Par exemple, pendant les années préscolaires, un enfant est souvent anxieux à l’idée de se séparer de ses parents.

Comme chez l’adulte, cette anxiété devient pathologique lorsqu’ elle interfère avec les activités quotidiennes. Elle peut alors entraîner des difficultés sociales ou scolaires.

Les signes les plus fréquents de l’anxiété chez l’enfant sont les troubles du sommeil, le refus d’aller à l’école (phobie scolaire), de participer à des activités sportives ou d’aller dormir chez ses camarades, certains symptômes physiques comme les maux de ventre et les vomissements ou la fatigue.

L’anxiété ou angoisse peut être difficile à identifier par les parents, car les enfants anxieux sont souvent sages, calmes et soucieux de plaire.

Les enfants ne sont pas angoissées par les mêmes choses que leurs parents, mais leurs peurs peuvent être aussi indicibles et profondes.

L’angoisse de la séparation chez les bébés, est normale jusqu’à un certain age. Théoriquement, l’enfant de 3 ans n’en souffre plus. Mais ce n’est pas le cas de tous, loin s’en faut ! Les enfants sont comme des éponges et peuvent également absorber nos propres angoisses (sans le vouloir), ils ont peurs de nous perdre, de ne plus nous voir… d’où l’importance de toujours expliquer les choses aux enfants (séparation, décès, changements…) avec des mots simples.

Grâce aux huiles essentielles vous pouvez amener votre enfant à se calmer par l’odeur… cette odeur d’ailleurs sera dans le futur très certainement un souvenir (bon) de détente et de relaxation.

Les recettes

A respirer

  • Dans un flaconnage de 5 ml, mélanger
  • 1 ml d’huile essentielle de camomille romaine
  • 1 ml d’huile essentielle de bois de hô
  • 3 ml d’huile essentielle de lavande vraie
  • Secouer bien le flacon, et l’ouvrir et le faire respirer à votre enfant
  • Quelques inspirations profondes, calmement 3 à 4 fois.
  • Si besoin, recommencer toutes les 10 minutes jusqu’à apaisement total.

En application cutanée

  • Dans un flaconnage de 10 ml, mélanger
  • 2 ml d’huile essentielle de lavande vraie
  • 2 ml d’huile essentielle de bois de hô
  • 0.5 ml d’huile essentielle d’estragon
  • 0.5 ml d’huile essentielle de néroli
  • 5 ml d’huile végétale d’amande douce

Avec quelques gouttes de ce mélange, masser le long de la colonne vertébrale, le cou, le thorax, le ventre et la voûte plantaire. Si besoin, renouvelez l’opération toutes les heures, jusqu’à accalmie.

  • Appliquer 2 gouttes d’huile essentielle de marjolaine sur le plexus solaire. Si besoin, renouveller l’opération toutes les heures, 3 à 5 fois à 1/2 heure d’intervalle.

angoisse

L’angoisse généralisée constitue le trouble anxieux le plus courant.

Elle touche entre 5 % et 8 % de la population.

Statistiquement, l’angoisse survient plus volontiers entre 20 et 30 ans.

Les femmes sont deux fois plus touchées que les hommes, surtout après 40 ans. À partir de cet âge, une femme sur dix est concernée.

Comme l’angoisse est une réaction normale, les mesures de prévention visent plutôt à éviter qu’une anxiété passagère ne s’installe de manière durable.

La parole est un excellent moyen de soulager un sentiment anxieux.

Il ne faut pas hésiter à parler à un proche, un médecin ou un professionnel du soutien psychologique.

Les inquiétudes non exprimées ont rapidement tendance à devenir difficiles à supporter. Les activités sportives sont souvent d’une aide précieuse pour les personnes qui sont d’un tempérament anxieux : l’activité physique lutte contre le stress, détend, change les idées et permet d’éliminer les tensions physiques.

Quelques conseils…

  • Pratiquez des activités de relaxation (yoga, tai-chi, sophrologie, etc.) susceptibles de favoriser la gestion du stress.
  • Essayez de vous coucher tôt et d’avoir un sommeil suffisant.
  • Assurez-vous que votre alimentation est équilibrée et satisfaisante.
  • Réduisez votre consommation de cafeine (café, thé, colas, chocolat, guarana, etc.).

Comment apaiser une anxiété légère ?

En cas d’anxiété légère ou d’inquiétude passagère – dont la cause est connue et ponctuelle – on peut prendre un médicament sans ordonnance. Celui-ci peut contenir :

  • des extraits de plantes (aubépine, passiflore, valériane, etc.) connues pour leurs propriétés sédatives ;
  • des sels de brome ;
  • des oligoéléments, notamment en cas d’irritabilité ou de spasmophilie ;
  • des médicaments homéopathiques ;
  • du magnésium. En effet, irritabilité, anxiété, fatigue passagère et troubles du sommeil peuvent être le signe d’une carence en magnésium ; dans ce cas, son apport peut se révéler utile.

Nous avons tous déjà vécu un moment d’angoisse. C’est un sentiment parfaitement normal dans la mesure où, ce dernier ne se transforme pas en crises. Il est donc possible de calmer rapidement une angoisse qui se profile.

Les recettes

La plus rapide

  • Respirer directement dans votre flacon ouvert d’huile essentielle de camomille romaine pendant 2 ou 3 seconde afin d’enlever votre angoisse.
  • Calmement et profondément.

En diffusion

  • Verser dans le diffuseur
  • 4 ml d’huile essentielle de bois de rose
  • 1 ml d’huile essentielle de camomille
  • 3 ml d’huile essentielle d’ylang-ylang
  • 1 ml d’huile essentielle d’encens
  • 1 ml d’huile essentielle de myrrhe

Diffuser pendant 20 minutes et renouveler si nécessaire jusqu’à 3 fois par jour.

En massages

  • Mélanger ensemble
  • 2 gouttes d’huile essentielle de ravintsara
  • 2 gouttes d’huile essentielle d’ylang-ylang
  • 2 gouttes d’huile essentielle de bois de rose
  • 1 goutte d’huile essentielle de basilic
  • 1 goutte d’huile essentielle de néroli
  • 5 gouttes d’huile végétale de calophylle

Appliquer sur la voûte plantaire, le plexus solaire, l’intérieur des poignets, les tempes et la colonne vertébrale si possible.

Masser légèrement et respirer profondément.

angoisse homme

Pour conclure,

Pour combattre ce vilain mal… restez zen !!

Nous avons utilisé ces petites recettes à différentes occasions (décès, arrêt du tabac, examens scolaires…) et nous y avons trouvé notre façon de nous détendre. Je vous les conseille fortement.

Bien amicalement,
Gaëlle

Recherches populaires:

  • phobie scolaire huile essentielle

Au sujet de Gaëlle

Gaëlle Derey, passionnée par les huiles essentielles et l'aromathérapie. Internet est un formidable moyen de communication et c’est parce que je suis convaincue de l’efficacité des huiles essentielles et de l’aromathérapie que j’ai envie de partager avec vous tout mon savoir.

, ,

Pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

Afficher un lien vers votre dernier article