Les huiles essentielles et votre bébé : règles de base


Les huiles essentielles et votre bébé : règles de base

Il est tout a fait possible de soigner votre bébé par le biais ou à l’aide des huiles essentielles. Cependant, il ne faut pas faire n’importe quoi, n’importe comment !!

baby-1262817_640

Avant trois mois, pas d’huiles essentielles !

La chose la plus importante à retenir, c’est que les huiles essentielles sont strictement interdites en automédication pour les nouveaux-nés, jusqu’à trois mois.

Ne vous proclamer pas apprenti aroma-thérapeute pour votre petite tête blonde. Il est toujours préférable de demander l’avis d’un professionnelle de santé.

Votre bébé est, à ce moment trop jeune pour être exposé à ces substances ultra actives.

Cela ne veut pas dire qu’elles ne sont jamais utilisées (à l’hôpital par exemple, l’huile essentielle de vanille utilisée pour parfumer les couveuses améliore le rythme respiratoire des prématurés… oui, oui, oui… j’en sais quelque chose puisque mon premier enfant y a eu droit !).

Mais il reste que quand le bébé est très petit, il faut patienter un peu avant d’avoir recours aux huiles essentielles par soi-même. Si vous voulez utiliser l’aromathérapie dès la naissance, faites appel à votre pédiatre.

Les huiles essentielles pour votre bébé

Certaines huiles essentielles sont connues pour être très douces, et donc utilisables même chez de très petits enfants.

Pour lutter contre les petites infections des voies respiratoires

Un rhume a vite fait de se transformer en bronchiolite chez les tout-petits. Certaines huiles essentielles peuvent éliminer les microbes et soutenir le système immunitaire :

  • Arbre à thé ou tea-tree.
  • Ravintsara.
  • Niaouli.
  • Eucalyptus radié (attention à ne pas se tromper, certaines huiles essentielles d’eucalyptus sont interdites aux enfants).

Pour calmer, réduire le stress et inviter au sommeil

  • Camomille romaine
  • Mandarine
  • Marjolaine

Pour les petites blessures de la peau

  • Lavande aspic, surtout contre les piqûres et les brûlures.
  • Bois de rose contre les irritations.

bébé et huiles essentielles

Utilisation des huiles essentielles pour les bébés

Les doses et les voies d’administration doivent évidemment être adaptées aux organismes plus fragiles.

Certaines règles très générales doivent toujours être respectées :

  • Au maximum, vous pouvez utiliser deux gouttes d’huile essentielle trois fois par jour.
  • Jamais d’usage pur sur la peau : les huiles essentielles doivent toujours être diluées dans un corps gras avant d’être appliquées, même dans un bain.
  • L’usage oral (c’est à dire absorber de l’huile essentielle mélangée à de l’huile d’olive ou sur unmorceau de sucre) est interdit jusqu’à l’âge de trois ans.

Administration les huiles essentielles à un bébé

  • En automédication, la diffusion dans une chambre, le bain parfumé et le massage.
  • Sur conseils d’un professionnel, les suppositoires d’huiles essentielles peuvent être très efficaces(confection par une pharmacie).

bébé et huiles essentielles

Pour conclure,

Je vous invite et vous encourage à utiliser les huiles essentielles dans votre quotidien, celui de votre famille et même celui de votre bébé.

Cependant, veillez toujours à suivre scrupuleusement les indications et contre indications données… à la lettre !!!

Bonne aromathérapie.

Bien amicalement,
Gaëlle.

 

 

Recherches populaires:

  • content

Au sujet de Gaëlle

Gaëlle Derey, passionnée par les huiles essentielles et l'aromathérapie. Internet est un formidable moyen de communication et c’est parce que je suis convaincue de l’efficacité des huiles essentielles et de l’aromathérapie que j’ai envie de partager avec vous tout mon savoir.

,

2 Responses to Les huiles essentielles et votre bébé : règles de base

  1. brumisateur huiles essentielles 16 janvier 2017 le 11 h 01 min #

    En effet, les huiles essentielles peuvent beaucoup nous aider au quotidien mais pour les plus petits, il est toujours préférable de demander au pédiatre ou à un spécialiste pour éviter de faire n’importe quoi qui nuirait à la santé de bébé.

    • Gaëlle 16 janvier 2017 le 11 h 08 min #

      Bonjour,
      Oui, tout à fait. Il est préférable de toujours demander l’avis et l’aval d’un professionnel de la santé que ce soit pour les enfants et même les adultes, surtout s’il y eu ou s’il y a d’d’autres prises médicamenteuses. Afin de ne pas faire de mélange préjudiciable.

Laisser un commentaire

Afficher un lien vers votre dernier article